Chronique de André Cardinali

The Voice Italie : Soeur Cristina, une vraie rockeuse

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Un peu de rock, pour évacuer un instant les élections gonflantes...

Cristina, la soeur sicilienne a interprété la chanson  " No One " d’Alicia Keys sous le regard ébahi du public...et à la stupéfaction du jury de The Voice, dès qu'il découvre qui chante !

Cristina Scuccia Nun "The Voice" Italy Full Performance - Alica Keys' "No One" [VIDEO]

"J’ai un don, alors je vous le donne !", s’est écriée la soeur de 25 ans face au jury qui lui demandait pourquoi elle avait fait le choix de participer à leur émission.

Une chose est sûre, soeur Cristina Scuccia pouvait compter sur les encouragements et le soutien indéfectible de ses consoeur, qui jubilaient en coulisse.

Les coaches étaient tellement surpris qu’ils ont d'abord pensé qu’il s’agissait d’une plaisanterie. Mais c’est bel et bien une religieuse qui se trouvait devant eux. "Si j’étais tombé sur toi à la messe, j’irais toujours à l’église !, plaisante J-Ax, toi et moi nous sommes comme le diable et l’eau bénite."

Et lorsque la chanteuse Raffaella Carrà lui demande "Mais que vont-ils penser au Vatican ?", soeur Cristina Scuccia lui répond du tac au tac qu’elle s'attend à un coup de fil du pape François, et ajoute aussitôt après : "le pape nous invite, à sortir, à évangéliser, à dire "Dieu", que cela ne nous enlève rien, au contraire, que ça nous apporte encore plus…  Et bien c'est ce que je fais, je suis ici pour ça !".

Ave, Cristina, rockeuse de diamant...



 

Le journal hebdo francophone Brasil-infos est très heureux d'accueillir dans ses colonnes, la chronique de Dédé de Montreuil avec sa verve toute parisienne laquelle continue de faire son succès et sa notoriété parmi le tout Paris. Nous lui souhaitons chaleureusement la bienvenue au sein de notre rédaction.

Il aime se définir comme suit :

André Cardinali, dit "Dédé de Montreuil"

Mon destin, hors du commun, me plonge dans toutes les communautés de notre société. Du rade à l'Élysée, mon engagement reste invariable. Ma curiosité, mon audace, mon enthousiasme depuis plus de cinquante ans m'ont fait vivre des histoires que j'ai décidé de raconter et de partager avec vous sur ce blog. Vous verrez, j'en tire des leçons qui ne sont pas apprises à l'école de la République... 



 

 

Jean-Pierre Mocky. Prix Alphonse Allais 2013

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Le Prix Alphonse Allais 2013 a été remis a Jean-Pierre Mocky, pour l’ensemble de son oeuvre, par Alain Casabona, Grand Chancelier de l’Académie Alphonse Allais et Jacques Mailhot, Camer dingue de l’Académie, le lundi 2 décembre à la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, place Saint-Germain des Prés.

Jean pierre mocky

Jean-Pierre Mocky fait partie des hommes à qui l’on n’a plus besoin de rendre hommage. C’est grâce à des types comme lui  que nous ne devenons pas tous des codes barres. Hommage non, reconnaissance oui ! tous les invités, illustres ou anonymes l’ont pris comme tel. Et tant pis pour ceux qui ont fait faux bond !. Ce devait être la fête. Ce fut la fête et quelle fête !

Le Prix Alphonse Allais a été créé en 1954 et attribué pour la première fois àEugène Ionesco, excusez du peu, suivi de pointures comme Louis Velle, Jean-Marie Proslier, Robert Rotrou, Léo Campion, Arletty, Pierre Etaix, Raymond Devos, Jean Yanne, Pierre Perret, Sempé, Jean Amadou, Bernard Pivot …

 Jean-François Guyot, le souffleur et  " l’insuffleur " de la Forge du Héron a accepté de réaliser le trophée du prix Alphonse Allais, avec le profil d’ Alphi, dessiné par Sacha Guitry, sur un coin de nappe, un soir de goguette.

Trofe jean pierre mocky

La salle Lumière où s’est déroulée la réception est plus que le temple du cinéma. C’est ICI que les frères Lumière présentèrent le 22 mars 1895 leur cinématographe. C’est ici, oui, c’est ici, aussi que Madame Alice Guy-Blaché, la toute première femme réalisatrice de cinéma, à l’origine des premières fictions a convaincu Léon Gaumont de la laisser tourner le premier scénario de la maison éponyme. Pari osé, mais pari gagné, puisqu’en réalisant sa Fée aux Choux, Alice vient de créer la toute première fiction de l’histoire du cinéma. Un court-métrage de 60 secondes représentant la naissance d’enfants sortant des choux.

S’il en est un qui méritait d’être honoré dans ce lieu, c’est bien Jean-Pierre Mocky: il est à la fois metteur en scène, interprète, scénariste, monteur, producteur et distributeur. 

Parmi les surprises de la soirée, Nicoletta, qui a chanté  "Ou es passé mon Saint- Germain des Prés " et Mocky BluesSarah Vernette récitante du conte d’Alphonse Allais,  " Paris plage "Aimé Nouma a slamé " Mocky, le dernier des Mockicans " etRona Hartner qui nous a entraîné dans les steppes de l’Asie Centrale.

Petite précision : cet événement a été réalisé sans qu’un euro ait été déboursé, pour la plus grande satisfaction d’Antoine de Montille, garde d’écus de l’Académie. Plus de deux cents invités, parmi lesquels, bien sûr, de nombreux académiciens allaisiens (A 3 ) et l’ensemble des administrateurs de l’Association des Amis d’Alphonse Allais ( A4) dont le président, Philippe Davis, a tenu à rendre un hommage particulièrement appuyé au lauréat, ont pu ainsi bénéficier de la générosité et de la complicité de tous ceux qui ont uni leurs efforts pour, eux aussi, saluer l’Artiste :

La Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, Abaca, Bacardi, Champagne Devaux, Images Services, Les Menus du Monde, Madame est servie ! ( traiteur de la soirée ), Francisko Sanchez, Valette, Vignerons de Guitres, l’imprimerie Etc – Inn, le  Chef Jean-Pierre Jacquin, Ludo et Stéphanie ( Promomédias) sans oublier Xavier Tassin, Bernard Armagnac et Stéphane Péreirat.

 Aime

Et c’est ainsi qu’Allais est grand !

LE DERNIER DES MOCKY-CANS slamé par Aimé Nouma

Quand mon ami Dédé de Montreuil m’a demandé si

je pouvais écrire un slam sur Jean-Pierre Mocky

je lui ai répondu très détendu que ce n’était pas les Mots-qui

manquaient pour pondre des textes

à propos de n’importe quoi ou de n’importe qui,

qu’on aime ou qu’on déteste.

Et  avec Mocky, M le Mocky, Mister Mocky

il s’agissait là  de parler en l’occurence

d’une sacrée personnalité , d’un doux-dingue

d’un cré-acteur agité, doublé d’un agitateur de conscience.
de quelqu’un qui avait déjà su forger lui-même sa légende dans le 7ème art

 à force  de talent , de grosses gueulantes,d’entregent avec les stars,

de coups de poings, de coups d’esbroufe, de coups de bluff et ouf

aussi de films coup de poings.

Et que la performance en fait Messieurs-Dames !

était de devoir utiliser le format court du slam

pour rendre hommage, célébrer un personnage

 s’étant rendu célèbre pour ses plus de 200 longs et courts métrages.

Plus d’un demi-siècle qu’il écume, rame et gamberge !

Donc bien  avant même l’arrivée de la Nouvelle Vague.

Plus de cinquante  berges

 que Mocky, le père du mot “dragueurs”

 nous aguiche et nous drague avec ses scénars ,

 ses affiches de fims  et leurs pléïades de stars.
Vedettes auxquelles sur les tournages,il prépare

 toujours un traitement à part.

Tant de temps que ce cinéaste d’un autre temps ,

cet insoumis qui a souvent mis ses sous dans ses prods

nous prodigue son art à Mockyfier.Oui, c’est bien mot mockyfier

le jeu et le statut des stars sur ses plateaux.
Et son génie est qu’à ce jeu , malgré leur égo,

les plus grands acteurs et comédiens s’y ont pliés.

Plus de cinquante piges que notre producteur-acteur

et réalisateur indépendant fustige quasi en temps réel

les travers des porcs, des cons, des cocus, de couillons,

des pervers, des corrompus, des maillons forts, des maillons

faibles de la société de consommation.

Alternant tour à tour chefs d’oeuvres rabelaisiens et insolites,

navets, fours,satyres sociales ,drames politiques,Films de série B voire

 Z et parfois devançant même l’Histoire avec des films prémonitoires.

Plus de cinquante ans que ça dure,

 avec souvent , très souvent, trop souvent la censure

et les coups durs.sans compter dans le métier, les crevures

qui suppurent et bien sûr aussi l’usure.

Même s’il semble inusable le vieux dur.

Tout ça valait bien que je prenne ma plume et fasse un slam sur JPM.
je crois même  que j’aurais été bien snob de m’y dérober.surtout quand on pense

 que Mocky

c’est peut-être un des derniers Mocky-Cans on les  prononcent

que ce soit en France ou ailleurs dans le monde

fait référence à un cinéma qui ose, qui dénonce

non pas comme tant d’autres qui encensent

 sans cesse la connerie du monde

Ce genre de référence ne gagne jamais de récompense

alors moi , Aimé NOUMA ce soir prophète d’Alphonse ALLAIS

je suis fier et heureux de  participer à la remise de ce prix

à l’impayable Jean-Pierre MOCKY.



 

143041b.jpg

André Cardinali 

Le journal hebdo francophone Brasil-infos est très heureux d'accueillir dans ses colonnes, la chronique de Dédé de Montreuil avec sa verve toute parisienne laquelle continue de faire son succès et sa notoriété parmi le tout Paris. Nous lui souhaitons chaleureusement la bienvenue au sein de notre rédaction.

Il aime se définir comme suit :

André Cardinali, dit "Dédé de Montreuil"

Mon destin, hors du commun, me plonge dans toutes les communautés de notre société. Du rade à l'Élysée, mon engagement reste invariable. Ma curiosité, mon audace, mon enthousiasme depuis plus de cinquante ans m'ont fait vivre des histoires que j'ai décidé de raconter et de partager avec vous sur ce blog. Vous verrez, j'en tire des leçons qui ne sont pas apprises à l'école de la République... 

Biographie de André Cardinali 

"La plume sur le fil" 

"JJSS et le Brésil" 

 

 

 

ALINEA-ROSE au Ciné 13 Théâtre

Publié par Dédé de Montreuil le 7 mars 2014

 

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Jusqu’au 13 mars.

Allez vite voir la pièce d’ Annick Perez ALINEA-ROSE au Ciné 13 Théâtre  avec Pierre Santini et Sophie Rodrigues.

Niché au cœur de la butte Montmartre, à deux pas du Moulin de la Galette et près du Moulin Rouge, le Ciné XIII Théâtre est un lieu réputé, connu pour sa salle d’une centaine de places au confort sans pareil, pour en faire un lieu dynamique de création où se côtoient, se mêlent et se rencontrent le théâtre, la musique, la danse…

Santini

 

Mon ami Pierre Santini joue cette pièce avec la charmante comédienne Sophie Rodrigues, mise en scène par Alfred Lot.

Pierre est heureux visiblement, il l’est doublement à l’idée de jouer au ciné 13, «Je suis très content de jouer chez Salomé Lelouch que j’aime énormément et qui a un instinct très sûr de la programmation. Son théâtre a un charme fou, c’est le lieu idéal pour cette pièce. » Sans déflorer totalement l’argument, de quoi s’agit-il ? «Une jeune femme d’une trentaine d’années veut emménager dans un appartement qu’elle vient d’acheter mais se trouve face à un monsieur d’un certain âge qui refuse de quitter les lieux. C’est une comédie psychologique, drôle et intéressante dans sa manière d’aborder la confrontation entre deux générations. Ni l’un ni l’autre n’entendent se laisser faire, la différence d’âge exclut une histoire d’amour, mais peu à peu une relation au charme indéfinissable va naître.» 2014 verra aussi la sortie au cinéma de Un homme d’état dans lequel le comédien incarne un vieux lion de la politique, centre gauche, «Mais toute référence à des personnages connus serait pure coïncidence !» précise-t-il en souriant. Politique toujours, «Je vais peut-être finir par incarner Clémenceau au théâtre, un personnage qui me poursuit depuis longtemps. Ça prend tournure ! J’ai aussi le projet d’une mise en scène à Avignon, et de monter Barbe bleue d’Amélie Nothomb dans une adaptation que j’ai fait faire. Mais là, je jouerai dans la pièce ! »

Tc3a9lc3a9chargement

photo magazine Pure People

Pierre, quand reprendra-tu le récital dédié à Paolo Conte ? « Ton chanteur de chevet ».  Je suis prêt à organiser une tournée avec toi…

Dédé de Montreuil  (André Cardinali).



 

 

143041b.jpg

 

André Cardinali 

Le journal hebdo francophone Brasil-infos est très heureux d'accueillir dans ses colonnes, la chronique de Dédé de Montreuil avec sa verve toute parisienne laquelle continue de faire son succès et sa notoriété parmi le tout Paris. Nous lui souhaitons chaleureusement la bienvenue au sein de notre rédaction.

Il aime se définir comme suit :

André Cardinali, dit "Dédé de Montreuil"

Mon destin, hors du commun, me plonge dans toutes les communautés de notre société. Du rade à l'Élysée, mon engagement reste invariable. Ma curiosité, mon audace, mon enthousiasme depuis plus de cinquante ans m'ont fait vivre des histoires que j'ai décidé de raconter et de partager avec vous sur ce blog. Vous verrez, j'en tire des leçons qui ne sont pas apprises à l'école de la République... 

Biographie de André Cardinali 

"La plume sur le fil" 

"JJSS et le Brésil" 

Kate Barry

Par Dédé de Montreuil le 13 décembre 2013

Kate barry l horrible drame article landscape pm v8

Kate Barry

Kate Barry, la fille de Jane Birkin et du compositeur britannique de musiques de films John Barry, est décédée après avoir chuté de son appartement parisien. Elle est la demi-soeur des comédiennes Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon. Âgée de 46 ans, elle était une figure reconnue de la photographie. 

Je suis très triste, c’était mon amie.

"La chose difficile dans la photographie de célébrité d’aujourd’hui est le manque de liberté dans le choix, et le genre…" Kate Barry

"Entre ce que la personne va aimer, ce que je vais aimer et ce que la rédaction va aimer, il y a trois avis où le photographe gagne de moins en moins. On veut que tu mettes tel bijou, telle robe en avant. On demande une belle photo plus qu’un portrait ; J’ai toujours été mauvaise pour réaliser des couvertures de magazine. J’ai foiré quasiment à chaque fois, dès qu’on me le demande… Cela date de l’école ; si je dois m’adapter, je n’y arrive pas, je perds mes moyens. Mais ça va, je continue de travailler."

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=EKf42Ai1V3s

Nous nous rencontrions de temps en temps au Wepler, place Clichy ou dans un rade à côté de chez elle, rue Boursault, pour parler d’un projet en commun : un livre de photos avec mes "pôtes".

Voici un message de Kate :

Dédé,

Je pense que pour taper dans l’oeil d’un éditeur, et à la fois montrer le sens du projet, peut-être que dans ces hommes il faut choisir … En revanche, je ne connais pas le parcours de Xavier Emmanuelli, ni celui de Mocky .Je serai vraiment heureuse si ce projet se réalisait !

On se voit vite pour notre projet de livre, je dois rencontrer Philippe Djian.

Mille bises

Je t’embrasse,

Kate

Elle me soutenait dans mes combats envers la jeunesse et me demandait souvent des conseils au sujet de son fils… et sur les jeunes.

Voici le dernier message que j’ai reçu en juillet avec son soutien pour la sauvegarde de l’atelier Picassso

Mon dédé,

Je t’embrasse et te souhaite tout le courage nécessaire pour ce nouveau combat !!!

Kate Barry

Photographe

Kate berry enfant avec jane birkin et son compagnon de l epoque serge gainsbourg 4554750

Kate sur les épaules de Serge Gainsbourg et Charlotte avec Jane Birkin. AFP

Kate, tu me manques déjà !!!


 

 

143041b.jpg

André Cardinali 

Le journal hebdo francophone Brasil-infos est très heureux d'accueillir dans ses colonnes, la chronique de Dédé de Montreuil avec sa verve toute parisienne laquelle continue de faire son succès et sa notoriété parmi le tout Paris. Nous lui souhaitons chaleureusement la bienvenue au sein de notre rédaction.

Il aime se définir comme suit :

André Cardinali, dit "Dédé de Montreuil"

Mon destin, hors du commun, me plonge dans toutes les communautés de notre société. Du rade à l'Élysée, mon engagement reste invariable. Ma curiosité, mon audace, mon enthousiasme depuis plus de cinquante ans m'ont fait vivre des histoires que j'ai décidé de raconter et de partager avec vous sur ce blog. Vous verrez, j'en tire des leçons qui ne sont pas apprises à l'école de la République... 

Biographie de André Cardinali 

"La plume sur le fil" 

"JJSS et le Brésil" 

Commarque, la forteresse oubliée

Bonjour M’ssieurs-Dames,

Voici le premier billet de la rentrée pour vous faire partager un grand moment d’histoire.

Quand un ami vous appelle pour vous présenter quelqu’un ou un lieu, n’hésitez surtout pas ! souvent on passe à côté de bonnes rencontres avec des hommes et femmes passionnés.

C’est ce qui s’est passé avec mon ami Bernard Armagnac quand il m’a invité au château de Commarque pour rencontrer le Comte Hubert de Commarque.

commarques02.jpg

photo André Cardinali (copyright)

Le Château de Commarque couvre 15000 ans d’Histoire de l’Homme au cœur du Périgord Noir, de la préhistoire au moyen-âge

Au 12e siècle, la famille de Commarque construit une forteresse destinée à défendre un passage entre Montignac et Sarlat, près d’une source abondante. Au retour des croisades, elle doit cohabiter avec une branche cadette des Beynac qui a acquis le château. Le château sera une coseigneurie de six familles !

Au 17e siècle, celui-ci est abandonné à cause de sa vétusté. 

Depuis 1968, Hubert de Commarque, descendant des premiers propriétaires, redonne vie à ce lieu en entreprenant le sauvetage de ce vaisseau de l’histoire enfoui sous 400 ans d’oubli.

En 1972, il rachète ce berceau de famille et mène obstinément avec l’aide de l’administration des Monuments Historiques des travaux de consolidation et de restauration qui ont permis de sauver une grande partie des murs en élévation, en particulier grâce à des reprises de brèches et de béances sur le château proprement dit, qui était en grand danger d’écroulement. 

Quand il arrivera sur le site, seuls le donjon et la chapelle Saint-Jean émergeaient de la colline envahie par les arbres et la végétation pendant trois siècles. C’est donc au fil des ans qu’il a dégagé l’ensemble du site visible actuellement et ce travail n’est pas terminé ! 

commarque-1.jpg

photo André Cardinali (copyright)

Le Comte ne cache pas son plaisir lorsqu’il retire des tapis de mousse d’un seul tenant et voit apparaître dessous un mur intact, un blason de carrier sur une falaise travaillée, un emplacement de poutre, un larmier de toitCet hiver, il a ressuscité des dizaines de mètres de falaise dans la vallée, en direction des sculptures préhistoriques de Cap-Blanc. 

Parallèlement il conduit un programme de fouilles archéologiques faisant appel à de nombreuses disciplines, qui vient enrichir continûment la connaissance sur la vie et l’organisation d’un Castrum au cours du Moyen-Age. 

Signalons que Commarque, avant d’être un castrum ou même un village troglodytique, a abrité des populations préhistoriques qui disposaient d’une source d’eau toute proche et dont des peintures rupestres de bouquetins datant du Magdalénien attestent la présence de 150 gravures dans une petite grotte préhistorique dans la falaise (elle ne se visite pas, car trop étroite). Parmi les dizaines de figures de l’époque Magdalénienne (15 000 ans avant J.C.), représentées dans cette grotte, l’une d’elles est considérée comme une des plus belles représentations de l’art pariétal, à savoir un cheval grandeur nature en bas-relief dont la tête en particulier, souvent représentée, est d’un réalisme saisissant.

commarque03.jpg

photo André Cardinali (copyright)

S’il est un site qui inspire des superlatifs tels que « magique », « mystérieux », « envoûtant », c’est bien Commarque.

Hubert de Commarque commence à voir le bout de ce travail titanesque effectué ces dernières années : « Avec la restauration des corps de logis, on pourra organiser des séminaires, des expositions, des banquets et Commarque sera assuré d’une pérennité. »

Pour le soutenir, un programme européen est en train de se mettre en place avec une équipe pluridisciplinaire de préhistoriens, médiévistes, topographes, géologues, sédimentologues, etc. Objectif : continuer de fouiller, sonder, répertorier le site et réaliser des images 3D de ce lieu magique.

Après avoir visité et écouté cet homme passionné, je peux remercier mon ami Bernard de m’avoir permis de vivre un grand moment.

Si vous vous promenez dans le coin, allez découvrir cet endroit magique avec la chance de rencontrer Le Comte Hubert de Commarque, une pelle ou un marteau à la main. 

Dédé de Montreuil pour (brasilinfos.com).


commarque-04-chateau-de-la-bourgonie.jpg

commarque-05-chateau-de-la-poujade.jpg

http://www.commarque.com/

Voici deux autres demeures de Christine et Hubert de Commarque, ils vous accueilleront avec plaisir.

http://www.demeures-de-commarque.com/



  

 

 143041b.jpg

André Cardinali 

Le journal hebdo francophone Brasil-infos est très heureux d'accueillir dans ses colonnes, la chronique de Dédé de Montreuil avec sa verve toute parisienne laquelle continue de faire son succès et sa notoriété parmi le tout Paris. Nous lui souhaitons chaleureusement la bienvenue au sein de notre rédaction.

Il aime se définir comme suit :

André Cardinali, dit "Dédé de Montreuil"

Mon destin, hors du commun, me plonge dans toutes les communautés de notre société. Du rade à l'Élysée, mon engagement reste invariable. Ma curiosité, mon audace, mon enthousiasme depuis plus de cinquante ans m'ont fait vivre des histoires que j'ai décidé de raconter et de partager avec vous sur ce blog. Vous verrez, j'en tire des leçons qui ne sont pas apprises à l'école de la République... 

Biographie de André Cardinali 

"La plume sur le fil" 

"JJSS et le Brésil" 

Indignons-nous !!!

Bonjour M’ssieurs-Dames,
 
J’ai connu les bidonvilles – appelé aussi la zone - entre les portes de Montreuil et des Lilas dans les années 1955. Des provinciaux, des immigrés, des chiffonniers, des manouches habitaient dans des baraques en tôle, en carton dans la boue.
Avec d’autres enfants, je jouais dans cet univers, ont s’appropriaient les terrains, ont couraient entre les gravats, morceaux de ferraille, etc… On inventait des histoires et des jeux. Je venais de temps en temps en cachette, malgré l’interdiction de mes parents à cause des dangers permanents et des maladies comme la tuberculose. J’aimais beaucoup les habitants qui étaient très accueillants et souriant malgré leurs conditions de vie.
couv-memoires-d-exils.jpg
Bidonvilles en 1955 à Montreuil après la guerre de 1940
camp-de-rom-paris.jpg
photo Charles Rassaert
 
Quel choc de revoir les mêmes camps en 2013 !!! Je suis dans une grande colère et indigné ! Tout simplement comme un être humain !!!
 
Le 14 septembre 2010, Viviane Reding, Commissaire Européenne à la Justice, aux Droits fondamentaux et à la Citoyenneté, fait part de son « intention de lancer deux procédures d’infraction contre la politique de la France à l’égard des Roms ». Un an après, Médecins du Monde déplore les conséquences sanitaires catastrophiques des Roms, publie une enquête sur la couverture vaccinale des populations roms et dénonce une mise en danger volontaire de personnes en grande précarité. Aujourd’hui, rien n’a été fait.
 
Indignez-vous ! Mesdames, Messieurs les humanistes : Elisabeth Badinter, Josiane Balasko, Emmanuelle Béart, BLH , Kouchner, Isabelle Adjani, etc…Nous vous invitons à venir avec nous dans un camp pour comprendre l’exode des Roms et leur avenir dans notre pays…La misère humaine est sur votre trajet quand vous vous rendez à Roissy pour défendre des causes à l’autre bout du monde, alors, arrêtez-vous un instant pour mieux comprendre ce peuple européen en exil dans notre pays.
bidon-13-1.jpg
photo Charles Rassaert
 
Indignez-vous ! Monsieur Delanoë,  Maire de la capitale la plus visitée au monde, qui attire près de 30 millions de touristes par an, dont 17 millions de touristes étrangers, qui ont dépensés en 2012, 13,8 milliards d’euros, selon une étude de MasterCard et près de 45 millions si l’on inclut la région Île-de-France et Eurodisney.
En se rendant à Paris et à Roissy au retour, les touristes peuvent voir les camps sur le bord de l’autoroute et au pied du Stade de France. Honte à la France !!!
pub.jpg
photo Charles Rassaert
 
La France est la première destination touristique au monde. Sa cuisine, son art de vivre et ses produits de luxe sont connus partout. Mais ce n’est pas pour cela qu’elle est connue et respectée dans le monde entier. En fait, c’est parce que la France est considérée comme la Patrie des Droits de l’Homme.
« Les hommes naissent ils demeurent libres et égaux en droits. » C’est à partir de cette phrase, de cette idée que toute la République Française a été créée. Elle pose les principes d’une société plus juste, où tout le monde se vaut, quelle que soit sa naissance, son origine, sa religion ou sa richesse.
Indignez-vous ! Messieurs les footballeurs, lors de votre prochain match, regardez par la fenêtre du Stade de France vous y découvrirez un camp de la misère humaine au pied du stade ou la Coupe du Monde a été remportée par la France, ce coup d’oeil, vous servira à devenir plus humble et moins diva…
stade-de-france1.jpg
photo Charles Rassaert
 
Indignez-vous ! Mesdames, Messieurs les artistes, nous vous invitons à découvrir une terre inconnue en bas de chez vous.
Adriana Karembeu, Gérard Jugnot, Zazie, Edouard Bear, Muriel Robin, Bruno Solo, Patrick Timsit, vous avez participé à cette émission pour découvrir des peuples avec leurs cultures à l’autre bout du monde. Vous avez été émerveillé, vous avez pleuré, vous avez été étonné, alors, soyez indignés en sachant qu’un peuple vit aux portes de Paris dans une misère que vous ne soupçonnez même pas.
 
Monsieur Frédéric Lopez, vous avez déclaré  »L’être humain est d’une vulnérabilité qui me plaît beaucoup» c’est pour cela que nous vous proposons un » Rendez-vous en terre inconnue » dans un camp de roms.
Voici l’idée : Nous vous donnons rendez-vous en terre inconnue, vous découvrirez la destination qu’une fois dans le taxi.
 
Rona Hartner et Tony Gatlif vous attendront quelque part dans un bidonville à 10 km de Paris, pour vous faire découvrir un autre mode de vie. Mettre en lumière et entendre la parole d’hommes, de femmes et d’enfants qui vivent dans des zones particulièrement reculées de notre société, comprendre leur culture, leur religion, partager leur vision optimiste du monde, telles sont les intentions de « Rendez-vous en terre inconnue ». La magie naîtra de cette rencontre improbable et de la connivence entre les êtres humains.
 
Les roms et la France, une vieille histoire…
Déjà, en France, dès 1666, Louis XIV décrète que tous les Bohémiens doivent être arrêtés et condamnés aux galères à perpétuité, leurs femmes rasées, et leurs enfants enfermés dans des hospices. Une peine était en outre portée contre les nobles qui donnaient dans leurs châteaux un asile aux Bohémiens ; leurs fiefs étaient frappés de confiscation.
La honte de l’Europe : 10 millions de Roms victimes de discriminations.
 
Je remercie Charles Rassaert pour le reportage photographique et pour son soutien.
 
FANNY ARDANT DIT « ASSEZ ! »
Fanny Ardant, marraine d’une campagne de soutien en faveur des Roms, a plaidé au Conseil de l’Europe devant les parlementaires réunis à Strasbourg. Objectif : une meilleure intégration de cette minorité.
fanny-ardant-roms-articlephoto.jpg
 
Fanny Ardant en a «assez» des préjugés. Marraine de la campagne «Dosta !» («Assez !», en romani) lancée le 7 juin dernier en Italie, l’actrice et réalisatrice s’est exprimée au Conseil de l’Europe pour demander moins de préjuges à l’égard des Roms. Elle a plaidé la cause de cette minorité «rejetée en toute illégalité». «Ils n’évoluent pas dans nos codes serrés, mais ils ont droit aussi à un logement, une école ou un médecin», a-t-elle martelé. L’actrice n’a pas manqué d’ajouter : «Et je salue aussi ceux qui sont devant le match de football», remarquant que la moitié des élus avaient déserté l’hémicycle strasbourgeois, préférant se rendre au bar des parlementaires voisin, devant le match France-Afrique du Sud. Fanny Ardant a tenu à préciser qu’elle n’était «pas une femme politique», et même qu’elle n’aimait pas «les lois». C’était donc son cœur qui parlait.
Fanny Ardant prendra la parole lors de la journée internationale des Roms organisée par Amnesty International France,  le Samedi 6 avril de 14h30 à 17h00 Place de la Bastille – Terre-plein de l’Arsenal, Paris 11ème
 
André Cardinali dit dédé de Montreuil pour brasil-infos.com



143041b.jpg

Le journal hebdo francophone Brasil-infos est très heureux d'accueillir dans ses colonnes, la chronique de Dédé de Montreuil avec sa verve toute parisienne laquelle continue de faire son succès et sa notoriété parmi le tout Paris. Nous lui souhaitons chaleureusement la bienvenue au sein de notre rédaction.

Il aime se définir comme suit :

André Cardinali, dit "Dédé de Montreuil"

Mon destin, hors du commun, me plonge dans toutes les communautés de notre société. Du rade à l'Élysée, mon engagement reste invariable. Ma curiosité, mon audace, mon enthousiasme depuis plus de cinquante ans m'ont fait vivre des histoires que j'ai décidé de raconter et de partager avec vous sur ce blog. Vous verrez, j'en tire des leçons qui ne sont pas apprises à l'école de la République... 

Biographie de André Cardinali 

"La plume sur le fil" 

"JJSS et le Brésil" 

http://www.cardinali-andre.com

FRANCE

France, pays de ma naissance et de ma chance

France, des rêves dans mon enfance

France, de l'espérance à mon adolescence

France, où j’ai noué mon ignorance à mon indépendance

France, de douces vacances

France, mon élégance

France…

France, une existence en déchéance

France, un cahier de doléances

France, une arrogance de bienséances

France, une éloquence qui me décontenance

France, qu’as-tu fais de tes danses, de ton excellence ?

France, des politiques dans l’incompétence

France, où vont les échéances et les créances ?

France, plus de transe

France, plus d’ambiance et d’extravagances

France, tu cours dans tous les sens

France…

France, ton peuple a de la patience

France, donne-nous de l'assurance, de la délivrance

France, ne gâche pas nos expériences et nos sciences

France, réveille les compétences

France, bouscule le silence

France, nous voulons ta Renaissance

France, arrête ta convalescence

France, urgence

France, j’ai encore envie de t’appeler France

France, ma plus belle romance

France, ma révérence.

 

France, pays de ma naissance et de ma reconnaissance.

André Cardinali ( Dédé de Montreuil)

Né à Montreuil ( 93 )

Nationalité Française à 21 ans

Fils d’immigrés italiens. Père et mère



143041b.jpg

Le journal hebdo francophone Brasil-infos est très heureux d'accueillir dans ses colonnes, la chronique de Dédé de Montreuil avec sa verve toute parisienne laquelle continue de faire son succès et sa notoriété parmi le tout Paris. Nous lui souhaitons chaleureusement la bienvenue au sein de notre rédaction.

Il aime se définir comme suit :

André Cardinali, dit "Dédé de Montreuil"

Mon destin, hors du commun, me plonge dans toutes les communautés de notre société. Du rade à l'Élysée, mon engagement reste invariable. Ma curiosité, mon audace, mon enthousiasme depuis plus de cinquante ans m'ont fait vivre des histoires que j'ai décidé de raconter et de partager avec vous sur ce blog. Vous verrez, j'en tire des leçons qui ne sont pas apprises à l'école de la République... 

Biographie de André Cardinali 

"La plume sur le fil" 

"JJSS et le Brésil" 

http://www.cardinali-andre.com

Encore un de mes Maîtres qui disparaît...

André Cardinali  Paris 24/01/2013

Encore un de mes Maîtres qui disparaît... Olivier aimait beaucoup avoir mon avis sur la société. Parler avec un jeune de banlieue et fils d'ouvrier était un monde qu'il ne connaissait pas et qu'il découvrait.

C'était un énarque curieux et ouvert, pas comme ceux d'aujourd'hui qui gouvernent notre pays !!! dédé.

olivier-chevrillon.jpg

 

 

Olivier Chevrillon, cofondateur de l'hebdomadaire Le Point et membre honoraire du Conseil d'Etat est décédé mardi à Paris à l'âge de 83 ans

Homme de presse et grand commis de l'Etat, Olivier Chevrillon était né en 1929 à Paris. Ancien élève de l'ENA, il a commencé sa carrière au Conseil d'Etat avant de la poursuivre dans différents ministères où il a notamment travaillé à la décolonisation. 

Sa rencontre avec Jean-Jacques Servan Schreiber le conduit à participer à la gestion de l'Express avant qu'il ne suive Claude Imbert et des dissidents pour fonder Le Point

"Ce grand serviteur de l'État, avait par conviction et passion, choisi le journalisme auprès de Jean Jacques Servan Schreiber à l'Express puis avec l'équipe du Point. Olivier Chevrillon a participé à deux aventures majeures de la presse française qui ont marqué l'évolution des médias français" a souligné le service de presse de l'Elysée dans un communiqué. 

Il quitte Le Point suite à un différend avec les cofondateurs

Olivier Chevrillon restera jusqu'à 1985 au Point, quittant le magazine à la suite d'un différend avec les cofondateurs lors d'un changement d'actionnaires. 

Il est ensuite retourné dans le service public où il a occupé différents postes dont celui de directeur des Musées de France. 

Erudit, il a participé à de nombreux mouvements de réflexion et cercles de pensée, a oeuvré avec le groupe Esprit et fréquenté intellectuels mais aussi politiques, comme Michel RocardGeorges Suffert,Emmanuel MounierPaul RicoeurStéphane Hessel et Simon Nora.

André Cardinali pour le journal francophone hebdo brasil-infos.com



 

Chronique de André Cardinali

(Dédé de Montreuil)

143041b.jpg

 

Le journal hebdo francophone Brasil-infos est très heureux d'accueillir dans ses colonnes, la chronique de Dédé de Montreuil avec sa verve toute parisienne laquelle continue de faire son succès et sa notoriété parmi le tout Paris. Nous lui souhaitons chaleureusement la bienvenue au sein de notre rédaction.

Il aime se définir comme suit :

André Cardinali, dit "Dédé de Montreuil"

Mon destin, hors du commun, me plonge dans toutes les communautés de notre société. Du rade à l'Élysée, mon engagement reste invariable. Ma curiosité, mon audace, mon enthousiasme depuis plus de cinquante ans m'ont fait vivre des histoires que j'ai décidé de raconter et de partager avec vous sur ce blog. Vous verrez, j'en tire des leçons qui ne sont pas apprises à l'école de la République...

Biographie de André Cardinali

"La plume sur le fil"

"JJSS et le Brésil"

http://www.cardinali-andre.com

 

"MOI, J'AI DIT BIZARRE, COMME C'EST BIZARRE !" Louis Jouvet

 

Dédé Cardinali - Paris 19/12/2012 

 

gerard-depardieu.jpg 

Gérard Depardieu

             

Gérard Depardieu

     

André Cardinali

                 

COMMENTAIRES

 

Gégé de Châteauroux

 

Dédé de Montreuil

 

Dédé : surnom du père de Gérard “ Le dédé “

 

Né le 27 décembre 1948

 

 

Né le 28 novembre 1948

 

 

 

Nous avons passés plus de temps dans la rue qu'à l'école que

nous quittons à 13 ans.

Plusieurs petites conneries en tous genres...

Fils d'ouvrier communiste

Fils d'ouvrier communiste

Immigré italien

Son père était tolier – formeur et sa mère, mère au foyer

Mon père était fumiste – menuisier - maçon et ma mère au foyer

Plagiste au Cap d'Antibes à 16 ans

Plagiste à Cannes à 17 ans

 

Vino Depardieu

Vino Cardinali

Vin de mes cousins Cardinali dans la région

de Piacenza en Italie

Vin Depardieu dans la région du Piemont

 

Guillaume

7 avril 1971

Stéphanie

25 juillet 1970

 

Nos mômes se suivent

1970 – 1971 – 1972 – 1973 – 2006 - 2007

Julie

18 juin 1973

Jennifer

30 mai 1972

 

Jean ( en hommage à Jean Carmet )

( mère franco-cambodgienne )

14 juillet 2006

Jean  ( en hommage à mon père )

( mère franco-vietnamienne)

27 février 2007

On refait des mômes à 57 et 59 ans avec le même prénom

et avec deux mères eurasiennes

Jean Carmet

Jean Carmet

Escapade avec Jean Carmet après une rencontre dans

un rade rue Boissy d'Anglas.

Tournée des Grands Ducs, Chez Denise, Castel, Old Navy

pour finir cette belle rencontre....

Guillaume son fils

Guillaume mon pôte

Guillaume et moi, avions la même colère et 

le même pôte “ Ticky Holgado “ sans oublier

Vahéna

 

 André Cardinali pour le journal francophone (www.brasil-infos.com)