clp

Afp camille lepage une journaliste francaise originaire de angers assassinee

photo AFP

Camille Lepage une vraie journaliste passionnée

 

La jeune photojournaliste française, Camille Lepage, a été tuée en République Centrafricaine, selon l'Elysée. Elle avait 26 ans et était originaire d'Angers.

Son corps a été trouvé lors d'une patrouille de la force Sangaris, à l'occasion d'un contrôle effectué sur un véhicule conduit par des éléments Antibalakas, dans la région de Bouar.

« Le chef de l'État a demandé l'envoi immédiat sur le site du drame d'une équipe française et de la police de la force africaine déployée en RCA », déclare le communiqué : «Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre pour faire la lumière sur les circonstances de cet assassinat et retrouver les meurtriers de notre compatriote ».

La photographe française a été tuée dans une embuscade qui a fait au moins dix morts parmi les milices chrétiennes anti-balaka et d'ex-rebelles Séléka, à Gallo, dans l'Ouest, selon une source de la gendarmerie de Bouar. « Il y a eu des affrontements qui ont duré plus d'une demi-heure et ont fait au moins dix morts, dont quatre Anti-balaka et six ex-Séléka et peuls armés », ces derniers ayant tendu l'embuscade, a affirmé cette source.

À Angers, Maryvonne Lepage, la maman de Camille, a appris la nouvelle du décès de sa fille vers 18h, ce mardi, par le Quai d'Orsay.

« Camille est partie en Angleterre effectuer des études de journalisme… Elle débutait dans le métier, elle était en free-lance. Elle voulait témoigner et faire connaître dans le monde les conflits qui pouvaient exister dans certains pays et qui n'étaient pas assez couverts par les médias », raconte Maryvonne Lepage.

« C'était une fille très forte, très volontaire. Elle n'avait peur de rien ! Je l'ai toujours encouragée à suivre son chemin. Elle vivait sa vie. C'était son monde, son métier. »

Le dernier contact que Maryvonne a eu avec sa fille remonte au 6 mai. « Elle voulait me rassurer, m'a indiqué qu'elle partait en reportage, qu'elle serait dans la brousse, sans réseau… Et que je n'aurais pas d'autres nouvelles d'elle avant plusieurs jours. »

Les photographies de Camille Lepage ont été publiées dans le New York TimesThe GuardianLe MondeLibérationLe Parisien ou encore Le Nouvel Observateur.

On pouvait suivre la photojournaliste, 26 ans, originaire d'Angers, sur son site et son profil twitter.

Son dernier tweet, datant du 6 mai, comporte une photo Instagram alors qu'elle voyageait en République Centrafricaine, dans la région d'Amada Gaza : « Voyageant avec des Antibalakas vers Amada Gaza, à environ 120 kilomètres de Berberati ».

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire mercredi. Elle a été confiée à l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) de la police judiciaire. Le corps de la jeune journaliste devait être ramené mercredi à Bangui.

brasil-infos avec AFP