Fm

Le pape François est arrivé lundi à Rio de Janeiro.

 

Un incident fâcheux qui aurait pu mal tourner pour le pape François à Rio

FMB/Vitoria 

Le policier brésilien qui menait le cortège du Pape s'est trompé de route, mardi à Rio, provoquant un bain de foule inattendu pour le Souverain Pontife.

reuters-stefano-rellandini.jpg

photo Reuters/ Stefano Rellandini

Selon notre confrère Jean-Marie Guénois, journaliste au Figaro.fr L'arrivée du Pape à Rio a failli mal tourner. Alors qu'il avait quitté l'aéroport, lundi après-midi, pour se rendre au Palais du gouverneur dans une minuscule Fiat “idea“ de série - selon sa volonté - et non plus dans les berlines blindées habituelles.

Le policier brésilien qui menait le cortège s'est trompé de rue! S'enfilant dans une voie bondée de monde et de véhicules, où le passage du Pape n'était pas prévu, la petite auto banalisée de François s'est trouvée gravement bloquée à plusieurs reprises. Les gens se précipitant sur cette voiture basse pour voir le Pape et le toucher.

“Son secrétaire a eu très peur“, a reconnu dans la soirée le père Lombardi, porte-parole du Saint-Siège.

Heureusement, les gardes suisses et la gendarmerie vaticane qui se sont précipités ont évité le pire mais l'incident aurait pu mal tourner. Le Vatican, par la voix du père Lombardi, a cherché à le minimiser pour ne pas embarrasser, en particulier, les autorités brésiliennes.

Il est permis d’avoir quelques doutes quant à l’efficacité de la police brésilienne pour la prochaine “Coppa do Mundo “. Elle semble peu entrainée ni préparée pour assurer une sécurité de qualité. 

Découverte d’un explosif de fabrication artisanale

Un engin explosif artisanal a en outre été découvert par la police brésilienne dans un parking à Aparecida, dans l'Etat de São Paulo, près d'un sanctuaire où le pape François doit se rendre cette semaine, a annoncé le service d'information de l'Etat brésilien. La police a pu sans danger faire exploser l'engin, constitué d'un tuyau en plastique enveloppé dans du ruban adhésif.

FMB pour le journal francophone brasil-infos.com

(Sources le Figaro.fr)