INFLATION Br

L’inflation au Brésil au taux mensuel de 6,60%

photo-12.jpg

Photo brasil-infos/BFM

 

 

 

Cette hausse des prix contrarie au plus haut point les plans de Dilma ROUSSEF et pousse la banque centrale à relever ses taux de base à 7,5 %.

Le symbole de ce dérapage des prix, c'est la tomate (+ 122 %), mais pas seulement. Tous les produits alimentaires ont flambé, et les prix des services ont rapidement été contaminés. Alerte générale… “Il s'agit de jouer sur les attentes des agents économiques, de montrer que l'on est attentif et que l'on ne va pas laisser filer l'inflation“, affirme Octavio de Barros, chef économiste à la banque Bradesco.

“La pression politique pour stimuler la croissance ne fera que s'intensifier“, souligne Neil Shearing, chef économiste pour les marchés émergents à Capital Economics. De fait, la reprise est déjà en marche, mais elle s'avère timide. Le FMI vient de réduire sa prévision de croissance pour le Brésil de 3,5 % à 3 % cette année, tout en mettant en garde contre une détérioration de la politique budgétaire. L’inflation galopante risque cependant à moyen terme de “plomber“ l’économie du pays si celle-ci n’est pas maitrisée rapidement.

BFM/brasil-infos.com