Intv

Interview croisée : André Cardinali (dédé de Montreuil) - france

Brasil-infos est heureux de vous présenter cette interview croisée peu banale auprès de deux homonymes qui sont à l’autre bout du monde. Ils portent non seulement le même prénom mais aussi le même nom et tous deux originaires d’Italie. L’un réside en France, l’autre au Brésil à des milliers de kilomètres.

L’originalité de l’interview ne s’arrête cependant pas là et continue plus particulièrement dans leur parcours respectif totalement différent.

Côté France nous avons André Cardinali (Alias dédé de Montreuil) avec une expérience de la vie hors du commun de même qu’un parcours à son actif non moins impressionnant et des projets d’avenir plein la tête. Toujours prêt à aider les jeunes et partir en croisade pour défendre les nobles causes.

De l’autre côté de l’Atlantique dans l’État de São Paulo nous avons André Cardinali avec un parcours très impressionnant pour son jeune âge, un premier livre édité, un autre en cours, des rêves encore plein la tête mais aussi toute une projection en quête de devenir qui ne demande qu’à s’affirmer au fil de la vie et des expériences multiples qui forgent une maturité humaine.

143041b.jpg

André Cardinali (photo fournie par l'auteur)

1- Pouvez-vous svp vous présenter en quelques mots ?

"Je suis né dans la banlieue parisienne à Montreuil (93)

Marié. 5 enfants (4 filles, 1 garçon) 7 fois grand-père

Surnom dédé de Montreuil

Créateur Culturel".

2- De quelle partie de l’Italie sont vos origines ?

"Du Nord, de la région de Parma dans l'Emilie - Romagne".

3- Comment fut votre jeunesse ?

"Très heureuse avec beaucoup d'amour et d'attention".

4- Quelle a été votre formation ?

"Certificat d'Etudes Primaires. Brevet d'études

Ecole de la vie". 

5- Pouvez-vous nous raconter en quelques phrases votre parcours ?

"Secrétaire particulier de Jean-Jacques Servan-Schreiber  (mon pygmalion) pendant 20 ans.

Ce qui m'a permis de travailler dans la presse (L'Express) la politique, l'édition, l'informatique..."

6- Qu’est-ce qui vous attire dans le côté médiatique ? Pourquoi ?

"La réaction spontanée et l'écoute envers les autres et le courage de dire la vérité !"

7- Pourquoi ce goût prononcé pour l’écriture ?

"Ayant eu comme Maîtres Jean-Paul Sartre et Jean-Jacques Servan-Schreiber, je me devais d'écrire pour les remercier de m'avoir éduqué à l'écriture et à la littérature sans oublier Jean-Jacques Rousseau, un de mes auteurs préférés".

8- Pouvez-vous me citer une réalisation dont vous êtes le plus fier dans votre vie ?

"Celle d'aider la jeunesse en leur apportant mon expérience, c'est mon devoir et du civisme.

Exemple : Créateur du 1er défilé européen de mode avec 20 pays européens".

9- Pouvez-vous me citer une réalisation dont vous êtes le plus fier dans votre                   vie personnelle ?

"Mes enfants".

10- Quel regard portez-vous sur la société actuelle en général ?

"C'est un monde de brutes avec égoïsme, trahison, faiblesse et prétention".

11- Qu’aimez-vous le plus dans la vie ?

"Les relations humaines, l'intelligence et l'Amour".



12- Que regrettez-vous le plus ne pas avoir fait ?

"Rien... J'ai toujours fait ce que je voulais, ou je voulais, avec qui je voulais et quand je voulais, ça s'appelle la liberté et je l'ai eu à juste pris !"

13- Comment vivez-vous au quotidien, (décrivez une journée type) ?

"J'emmène mes enfants Linh et Jean à l'école

Je bois un café avec mes potes au Café

Revue de presse quotidienne

Travail jusqu'à 14 h

Après-midi vagabonde ou rendez-vous professionnel

Soirée culturelle". 

14- Si vous étiez un film, lequel ? Un acteur, lequel ?

"Laurence d'Arabie.  (Il m'a fait rêver quand je vivais chez les Bédouins dans le Sinaï),

Marlon Brando (Pour son côté mauvais garçon, j'ai eu la chance de le rencontrer)".

15- Si vous étiez une musique (ou chanson), laquelle ?

"Aigle Noir.  Barbara".

"Cette chanson décrit un rêve de Barbara, rêve dans lequel elle dort au bord d'un lac, jusqu'à ce qu'un aigle noir fasse irruption dans le ciel, troublant son sommeil. Barbara reconnaît cet aigle comme un personnage émergeant de ses souvenirs d'enfance, sans dire à l'auditeur de la chanson quel est ce personnage".

16- Quelle serait votre réaction si je vous disais que vous avez un “homonyme“ au Brésil ?

"Enthousiaste et curieux de connaître sa personnalité et ses passions".

17- Aimeriez-vous le rencontrer et faire plus ample connaissance avec lui (homonyme) ?

"Avec plaisir. A Paris ou au Brésil".

18- Quel conseil donneriez-vous à nos compatriotes qui souhaitent venir s’installer au Brésil ?

"Soyez aux contacts de la population, évitez les expatriés (on apprend moins de choses avec eux) respectez les coutumes et les usages, vous serez plus vite adopté..."

19- À l’inverse, quel conseil donneriez-vous aux brésiliens qui souhaitent s’installer en France ?

"La France est un pays accueillant avec beaucoup d'histoire et de culture, les français sauront vous accueillir car ils adorent les brésiliens, votre culture et le football.

Asseyez-vous à une terrasse de café et parler à votre voisin, normalement vous serez bien écouté et guidé".

20- Quelles sont vos réalisations en cours ? Pouvez-nous les décrire ?

"Combat pour sauver l'atelier de Picasso ou il a peint Guernica et la Colombe de la Paix".

http://soufflezsurlesbraises.com/2013/06/10/latelier-picasso-menace-par-les-huissiers/

"Prix Alphonse Allais et anniversaire de Jean-Pierre Mocky"

http://soufflezsurlesbraises.com/2013/05/31/le-dernier-des-mocky-quand/

21- Parlez-nous aussi de vos réalisations futures.

"Projet d'événements culturels au Château de Commarque".

http://soufflezsurlesbraises.com/2013/09/03/commarque-la-forteresse-oubliee/

"Pont des couleurs à Oyapock".

22- Présentez-nous votre blog "soufflezsurlesbraises" et pourquoi ce titre ?

"Ce blog a été créé par un des meilleurs experts européens des réseaux sociaux. Bertrand Dussauge".

"C'est lui qui a trouvé ce titre afin que je ne m'endorme pas !!! Et que ma colère s'anime tout le temps !"

http://soufflezsurlesbraises.com/2012/11/05/la-colere-manime/

Le journal francophone brasil-infos.com vous remercie pour nous avoir aimablement accordé cette interview croisée.

"Je vous remercie également et je suis très heureux d'écrire dans Brasil-Infos".

Propos recueillis par François-Mary Bourreau pour le journal francophone brasil-infos.com