Ir4F

La grève illimitée affecte les principaux aéroports du Brésil

 

Irwin HENRY journaliste

Une grève a paralysé  les aéroports brésiliens depuis hier. Le Syndicat National des Salariés des Entreprises Aéronautiques (Sina) a entamé une grève dans 62 aéroports gérés par l`organe national de l’administration aéronautique  (Infraero).

aeroports-photo-afp-vanderlei-almeida.jpg

photo-afp-vanderlei-almeida

En Avril le syndicat a prononcé une longue liste de revendications à  Infraero, qui comprenait les questions économiques, les avantages, la sécurité et la médecine du travail, de même que d'autres améliorations pour la catégorie. Le syndicat a demandé  une augmentation de 9,5% des salaires pour tous les employés.

Dans un communiqué, L`Infraero a dit qui respecte la manifestation de leurs salariés et ses organisations syndicales, mais les salaires des employés sont à jour en cours de négociation "négociés avec le syndicat pour conclure une convention collective qui répond aux intérêts du personnel et Infraero." La note en revanche, contredit également l'information diffusée selon laquelle il existe des salaires impayés et des avantages réduits.

Toutefois, en raison de la grève l`INFRAERO a mis en place un plan d'urgence pour ne pas nuire aux passagers. La mesure est appliquée dans les aéroports de Salvador (BA), Recife (PE), Fortaleza (CE), Vitória (ES), Congonhas (SP) et Galeão (RJ).

Pour l`instant, c`est l'Aéroport International Salgado Filho de Porto Alegre, qui a enregistré plus de retards et cas d'annulations.

Irwin HENRY journaliste correspondant du journal brasil-infos.com