nil

Interview de Nilson CAMIZÃO Sculpteur brésilien

Sculptures

Piece

Atelier 1

Homen

Entretien-HD 720p

 

 

Art et Culture : Interview par François-Mary Bourreau du Sculpteur brésilien Nilson CAMIZÃO que l'on peut comparer à RODIN ou même GIACOMETTI - Originaire de l'Espirito Santo, ses oeuvres ont traversé l'Atlantique et se vendent dans les pays d'Europe auprès des collectionneurs avertis mais aussi des collectivités. Il travaille l'argile aussi bien que le bois et le bronze. 

Recebemos o grande escultor capixaba  Nilson CAMIZÃO o RODIN brasileiro ou mesmo GIACOMETTI… Foi um grande momento emocionante por a redação do jornal francês www.brasil-infos.com durante esse entretien… Você pode assistir na essa entrevista completa no jornal.



 

François-Mary Bourreau

Nilson Camizão est un sculpteur autodidacte, passionné par les arts mais aussi les volumes de même que par la matière de l'argile, du bois et du bronze. C'est aussi l'un des rares sculpteurs au monde à maitriser la phase de coulage du bronze. Il conçoit et réalise ses oeuvres de A à Z. C'est un amoureux de l'Europe et de la France en particulier. Un admirateur de RODIN et de GIACOMETTI qui furent ses maîtres.

Nilson Camizão ou le Rodin brésilien.

Ainsi qu'il nous l'explique si bien, la sculpture est pour lui une passion depuis son adolescence.

Originaire de l'État Espirito Santo, il a commencé son art à Vitória au contact des artistes auprès desquels il a appris toutes les différentes techniques.

Un nom d'artiste qu'il adore citer à tout propos "Chaudanne" (un artiste français expatrié au Brésil). C'est lui semble-t-il qui fut son mentor à ses débuts et qui a su l'initier.

Nilson à présent est en pleine maturité de son art. Ses oeuvres sont très appréciées en Europe par les collectionneurs, les galeries. Ici au Brésil ce sont plus les collectivités qui s'intéressent à sont art mais aussi des architectes et designers d'intérieur.



 

Nilson adore travailler la matière de ses mains. L'argile en l'occurrence lui permet de concevoir plus librement et de les transformer en sculptures de bronze qui est la partie la plus délicate ou la moindre fissure peut être fatale.

Il ne néglige pas pour autant le bois, qu'il aime aussi travailler... Mais l'approche est différente car il doit impérativement suivre le sens du bois, se conformer à la forma que la nature lui a donné. Le bois est une matière vivante qui peut aussi réserver des surprises, bonnes ou mauvaises.

Nilson s'est retiré a Santa Teresa ou il se sent en parfaite harmonie avec la nature et ou il peut en toute tranquillité s'adonner à son art. Son atelier se situe sur les auteurs de la ville d'où la vue reste imprenable.

Article et interview réalisés par François-Mary Bourreau



 

Les photos ont été fournies par l'artiste et sont soumises au copyright.